Quelles mesures les jeunes peuvent-ils espérer si vous veniez à être élu ?

Je crois qu’il faut regarder à faire un effort de solidarité nationale et là où on consacre 5 milliards pour la catégorie de jeunes formés et sans emplois, il faut probablement être prêt à aller à quatre ou cinq fois plus.

Si on affirme que c’est la première préoccupation des béninois, alors il faut qu’on regarde le budget en se demandant : «il y a 1500 milliards dans la loi de finances. Est-ce qu’on peut faire pour cette génération, un effort de 20 à 25 milliards, mais qui soit tel qu’on puisse leur faire accomplir des tâches d’intérêt général avec une rémunération, qu’on puisse enclencher l’espoir et résoudre le problème cette fois-ci de plusieurs dizaines milliers d’entre eux.?»

1 février 2016