Que répondez-vous à ceux qui qualifient l’alliance autour de votre candidature de contre-nature et préjudiciable à la démocratie de notre pays ?

Ce que j’ai appris, c’est que contrairement à beaucoup de choses qu’on dit sur la démocratie béninoise, elle est relativement vigoureuse, elle fonctionne en termes institutionnels, et elle est capable de faire des consensus et pas que de la division.

Quand on écoute le bruit médiatique, on peut penser qu’il y a énormément de divisions, des tensions extrêmement fortes, mais quand on regarde la nature des alliances, il y a aussi une capacité à fabriquer de l’union nationale. D’ailleurs il y avait un signe précurseur qui n’a pas été analysé, c’est que le budget national avait été déjà approuvé à 75 voix sur 83. Donc la fabrication du consensus c’est quelque qui a commencé depuis quelques mois et qui est quand même un atout.

1 février 2016