Jour 11 : Le tour de la Donga

Copargo, le consensus pour mieux gouverner

Lionel Zinsou, candidat de l’Alliance Républicaine a démarré son tour de la Donga dans la ville de Copargo. Copargo, une ville restée fidèle pendant les 10ans au régime en place et aux FCBE est le symbole même de la Donga des verts. Lionel Zinsou a donc choisi de commencer par là afin de « mettre ses pas dans les pas de celui que Copargo a toujours aimé. »

Ils étaient des milliers, hommes et femmes militants des FCBE à sortir nombreux accueillis le candidat de leur parti. Liesse, populaire, joies et surtout admiration des populations ont marqué le passage du candidat.

Dans message Lionel Zinsou a parlé de Paix, de consensus, d’unité nationale, des jeunes et des femmes qui sont pour lui les deux priorités de son projet de société ainsi de sa gouvernance. Il ne peut y arriver sans faire le consensus voilà ce qui explique l’Alliance Républicaine qui porte sa candidature.

« Nous pouvons aller plus vite car nous avons la majorité des élus de notre pays avec nous » a-t-il déclaré… « Tous les autres candidats, si ils étaient élus devront se chercher. » L’Alliance Républicaine est réalisée pour mieux gouverner, ensemble et dans la Paix et le consensus.

A la fin de sa visite, Lionel Zinsou a rencontré un jeune garçon venu l’applaudir avec son ballon de football en mains, qu’il a voulu lui dédicacer volontiers.

Djougou, la ville capitale du Nord Bénin

C’est une foule majestueuse, impressionnante qui est venue accueillir le candidat Lionel Zinsou et sa suite à l’entrée de la Ville de Djougou. Plus de 2.000 personnes sorties nombreuses ont entonné plusieurs chants en son honneur pour lui dire Bienvenue.

Accompagné de la foule qui l’a suivit, aux côtés du ministre Allassane Soumanou Djimba, le candidat et sa délégation ont fait un arrêt au Palais Royal de Djougou où le candidat a salué le Roi de Djougou et a reçu sa bénédiction pour la suite de sa tournée. Messages de Paix et d’unité pour le pays ont meublé ces échanges et prières au Palais Royal de Djougou.

A 200m de là, au stade Djougou l’attendait un nombre incalculable de personnes. La populations sortie nombreuse sous le soleil ardent pour voir leur candidat n’a pas été déçue. S’adressant à la population, Lionel Zinsou a rappelé les priorités de la Ville. Pour lui, la ville de Djougou devrait être une capitale à cause de la position du Nigeria, du Togo, du Niger et du Burkina-Faso. A son entrée en fonction, Lionel Zinsou a promis transformé l’Hôpital de Zone de Djougou en Centre Hospitalier Universitaire – CHU.

Il a évoqué dans son message de Saint Coran qui est un livre de Paix. Pour lui, il très important que les attaques s’arrêtent et qu’il est important se le rappeler que le Président qui sera élu sera le Président de tous les béninois.

Bassila, opter pour la continuité des bonnes œuvres

À l’école primaire centre de Bassila attendait une foule impressionnante réunie pour écouter le candidat de l’Alliance Républicaine. Une fois encore, Paix et unité nationale ont été les mots clés du message du candidat. « Les populations doivent être les gardien de la paix. » a dit le candidat. Il a exhorté donc cette population à résister à la violence.

Lionel Zinsou a demandé à la population de voter pour la continuité de ce qui est bien et qui été entamé et aussi pour améliorer qui doit l’être. « Je suis là pour accompagner Bassila que la route du développement. »
Comme oeuvre à accompagner la mesure de la gratuité de l’enseignement jusqu’au collège. Afin d’inciter les familles et accompagner la reforme, Lionel Zinsou propose une allocation familiale: « Nous devons venir en aides aux familles qui envoient leurs enfants à l’école avec une allocation de 100 000 F CFA l’an. » a -t-il précisé.

29 février 2016